À la question, quelle technique je devrais faire après mon 400 hres de base pour poursuivre ma carrière en massothérapie? 
Après 21 ans de pratique, voici ma réponse: Se confiner aux méthodes fait de nous des exécutants, non des thérapeutes. La seule façon d’apprendre est de sentir, d’expérimenter… alors? Voyagez!! Thaïlande, Inde, Indonésie, Tahiti… Afin d’apprendre des maîtres sur les îles, pratiquer à ne pas avoir de limites ou de cadre, recevoir l’humain dans toutes ses dimensions. Recevoir des massages de différents types par des thérapeutes expérimentés est ce qui nous enrichi le plus, et ce qui nous permet d’explorer nos affinités. Des masso qui ont fait le tour, qui aiment toujours passionnément ce qu’ils font, qui en parlent avec passion, le feu du Qi dans le regard, et du coeur dans leurs gestes ceux-là sont des références assurées dans notre domaine. Le point de départ d’une pratique n’est pas la technique, c’est l’Homme et ce qu’on découvre à travers lui.

L’expérience est irremplaçable et est aussi notre seul moyen de compréhension. Ces moments uniques avec des Hommes qui sentent, qui perçoivent, qui comprennent infiniment plus que ce qui est enseigné sur les bancs d’écoles, vous permettent de goûter à une profondeur et une aisance dans votre pratique, en plus d’une façon de vous démarquer qui fera de vous une référence, un créateur de bien-être, un être exceptionnel.

A tous ceux qui pratiquent dans la monotonie, je dis ceci:
Ce qui fait de nous des êtres inspirants n’est pas ce que nous connaissons mais ce que nous remettons en question afin de le dépasser, pour grandir. Je trouve que nous sommes fascinants et chaque massage est pour moi l’occasion de dépasser ce que je connais pour mieux sentir et recevoir, demeurer dans cet instant magique qui me permet d’être et de devenir PLUS!

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *