Développer sa capacité à sentir? Ça fait du bien!

Invitation de Nadine Gharios de psyKo-yoga pour votre croissance personnelle.

Il m’arrive de demander à mes clients:

« comment vous sentez-vous par rapport à cette situation inconfortable? “ et d’avoir comme réponse :  » je sens qu’il faut que je règle cette situation vite”,  « je sens qu’il faut que je contrôle mes pensées », …

Ces réponses sont plus une action, un moyen pour régler la situation basé sur un processus mental extérieur propre à chacun et à son histoire. Ceci ne reflète pas les émotions ou les sensations que cette personne vit en lien avec la situation qui peuvent être: « je m’inquiète de”, « je me sens insécure », … 

Pour toute sorte de raison ( peur de se ce qu’on sent, plaire aux attentes, il faut être fort, il faut être performant pour réussir ….), on perd notre connection avec notre ressenti très jeune;  en d’autres termes on devient moins connectés à soi-même et à ce qu’on ressent. 

Être en mesure de ressentir ce qu’on vit dans une situation nous offre plus de possibilités de mieux aller ainsi que  de mieux nous gérer.

C’est vraiment très difficile de contrôler nos pensées quand on ne se sent pas bien, je peux me dire 1000 fois « il faut que je me calme », ça ne veut pas dire que je serais en mesure de le faire. Mettre le point sur ce qui m’insécurise – j’ai peur de rester seule – permet de trouver des moyens pour les gérer.

Alors comment peut-on développer la capacité de ressentir?

Nous ne ressentons pas que des émotions! Nous ressentons aussi des sensations physiques. Pour ressentir l’un ou l’autre, ce sont pratiquement les mêmes processus qui sont en cause. Il est donc possible de s’entraîner à ressentir nos émotions en se servant de nos sensations physiques.

Comment faire?

  1. Prenez un instant pour porter votre attention sur votre main droite.
  2. Constatez simplement ce qui s’y passe (chaleur, froid, picotement, élancement, etc.).
  3. Prenez 5 minutes pour sentir cette sensation. 
    (Si vous trouvez ces 5 minutes trop longues, vous pouvez commencer avec 2 et augmenter graduellement aux prochaines séances d’entraînement!)

Attention! Les pièges à éviter:

  1. Chercher à ressentir une autre sensation que celle qui est présente.
  2. Tenter de décrire en détail vos sensations plutôt que les sentir simplement.
  3. Essayer d’expliquer pourquoi vous sentez telle sensation.
  4. Bouger votre main pour sentir autre chose.

Vous pouvez varier vos séances d’entraînement en changeant la partie de votre corps à chaque fois! 

Plus vous ferez cet exercice régulièrement, plus il vous sera facile de le faire. Vous pouvez le faire tout les jours! 5 minutes par jours pour devenir plus habile à ressentir ses émotions… Ça vaut le coup d’essayer!

Lorsque vous voudrez faire le saut des sensations physiques aux émotions, il suffit de suivre les mêmes étapes et d’être attentif au mêmes gestes.

*exercices du coffre d’outils redpsy

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *