L’économie de services sur demande est en plein essor, et les entreprises de massage sur demande, celles qui utilisent une application ou un site pour programmer des massages , ne font pas exception.

Aux U.S.A
De telles entreprises servent des clients à travers les États-Unis. Zeel ou encore BackSpace, qui se décrivent comme des communautés collaboratives de ‘travailleurs corporels’ mobiles  ont pour objectif prioritaire d’être joignable: un numéro de téléphone direct et une adresse électronique permet de les joindre facilement .

Le processus? L’application affiche les noms des thérapeutes disponibles, afin que les clients puissent facilement réserver  avec le thérapeute de leur choix. 

Les clients bénéficient d’une offre diversifiée des compétences au sein du réseau de thérapeutes.

Les services offerts incluent des massages sur chaise dans les bureaux et les événements, ainsi que des massages à domicile de 60, 90 et 120 minutes.

« C’est la nature collaborative , laisser les thérapeutes rayonner là où ils se débrouillent bien… et travailler avec les clients qu’ils souhaitent. »

Entrepreneurs indépendants
Actuellement, les thérapeutes de BackSpace opèrent en tant qu’entrepreneurs indépendants et reçoivent environ 80% des frais des massages et des pourboires; ils ont au moins trois heures de préavis avant un rendez-vous.

La Gig Économy

Une nouvelle expression est de plus en plus utilisée aux États-Unis. Et c’est un tournant significatif. La gig economy. Vous savez ce que c’est ? Un gig c’est un mini-concert, la gig economy c’est l’économie des petits boulots, un peu comme ces musiciens qui courent après les cachets, sans aucun emploi fixe. Que de nouveautés pour l’économie !

GIG ECONOMY:  

C’est le nom que donnent de plus en plus d’économistes mais aussi de politiques à cette économie que beaucoup continuent à vendre comme une économie idyllique ou utopiste. Cette nouvelle économie dite collaborative où chacun est  libre de travailler où il veut et quand il veut. Aux États-Unis d’ici 2020, 40% des travailleurs américains seront des travailleurs dits indépendants.

Selon Lexology, un diffuseur d’informations et d’analyses juridiques, l’économie du marché audiovisuel compte désormais 60 millions de personnes aux États-Unis qui vivent selon ce modèle économique. Un article publié sur le site le 31 décembre 2018 indiquait: «La main-d’œuvre dans l’économie de l’industrie mobile croît actuellement trois fois plus vite que la main-d’œuvre traditionnelle américaine et les entreprises ne devraient pas s’attendre à ce que cette tendance ralentisse de si tôt. D’ici 2027, la moitié des travailleurs américains devraient être des contractuels. ”

En près de quatre ans depuis sa création, BackSpace s’est développé pour desservir la région métropolitaine de la baie de San Francisco, aussi bien pour les particuliers que pour les grandes entreprises. Ils sont toujours à la recherche de thérapeutes talentueux – et même si l’expérience peut être un avantage, ils accueillent également les thérapeutes au début de leur carrière.

Au Québec, le site Booxpot.com offre la possibilité aux thérapeutes, établissements de santé et spas moyennant un abonnement mensuel d’afficher leurs disponibilités immédiates et futures et la clientèle n’a qu’à appeler pour réserver la plage  disponible. Une plateforme prometteuse par sa simplicité!

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *