C’est son premier massage et votre client aimerait vous dire plusieurs choses mais souvent la gêne, la nouveauté, la peur d’offusquer feront qu’il aimerait vous dire…

 

Que c’est son premier massage… mais n’ose pas

Ne sous-estimez pas le fait que dans l’ère du bien-être de ne jamais s’être fait masser, de nos jours, est perçu par certaines personnes comme étant incroyable et cela donne le sentiment au novice de ne pas être tendance, ni cool… Alors oui certaines personnes ne vous diront pas que c’est une première fois… Donc lors d’une première rencontre avec votre  client  prenez le temps d’expliquer le déroulement de la séance, faites toujours comme si c’était une première expérience de soin. Et en fait, même si le client a déjà reçu un massage c’est tout de même une première expérience… avec vous. Sachez l’encadrer et le rassurer.

 

Qu’il a envie d’aller aux toilettes avant le massage…mais n’ose pas

Assurez-vous toujours d’offrir au client d’aller aux toilettes avant le massage…

 

Qu’il est installé et prêt pour son massage…mais n’ose pas

 Vous avez quitté la salle pour permettre à votre client de se dévêtir et de s’installer… mais vous semblez très long à revenir… Faites attention de ne pas prolonger inutilement ce moment, l’incertitude est source de stress. Aussi rappelez-vous de toujours cogner avant d’entrer et d’attendre l’invitation à entrer de votre client.

 

Que votre musique lui tape sur les nerfs…mais n’ose pas

Assurez-vous  que le type de musique que vous choisissez évite des bruitages qui, s’ils vous plaisent, peuvent par contre être un irritant pour d’autres…comme les vagues, les cascades, les chants d’oiseaux, les carillons…

 

  Que vous dégagez un peu trop le drap… mais n’ose pas

Ne jamais oublié que si vous vous en avez vu d’autres, le client lui, a besoin que vous respectiez sa pudeur. Rappelez-vous vos techniques de drapé. L’important c’est la zone de confort. Restez attentif au non verbal de votre client.

 

 Que vous utilisez trop d’huile, que le quefloquequefloque de la pompe l’empêche de se détendre… mais n’ose pas

Il est important que vous évitiez de badigeonner d’huile inutilement votre client lors de votre séance de massage. Oui ça glisse mais les manœuvres perdent de leur intensité au toucher. De plus la coiffure en prend un coup …

 

 Que vous fumez et ce n’est pas parce que vous mangez une gomme que cela camoufle l’odeur….mais n’ose pas

Il est important d’accorder un quinze minutes de battement au moins entre la dernière cigarette et le massage et de se laver les mains par respect pour l’autre…

 

  Que si durant le massage vous passez des pieds au visage ce serait vraiment bien de voir que vous lavez vos mains…mais n’ose pas 

N’oubliez pas les bases d’hygiène.

 

 Que les draps à fleur ou avec des poissons c’est non professionnel… mais n’ose pas.

Votre pratique se doit de montrer une image qui respecte les standards d’hygiène et de rigueur propre à votre exercice et discipline.

 

Que l’encens et les huiles essentielles  ‘ce n’est pas sa tasse de thé’… mais n’ose pas

Il est important de valider avec votre client les parfums qu’ils désirent..

 

 surtout que s’il ne revient pas vous voir cela ne veut pas dire qu’il n’a pas aimé…mais n’ose pas…

car il découvre le massage et le fait que c’est une discipline totalement humaine. Aussi la technique n’est pas le seul élément à prendre en compte. Le contact avec vous doit rejoindre ses valeurs, sa philosophie et privilégier les rapports humains. Aussi maintenant il va  essayer d’autres thérapeutes et probablement entretenir des liens avec plusieurs thérapeutes car certains lui  assureront la détente, d’autres des traitements plus spécifiques, le corps est vivant et parfois plusieurs énergies y cohabitent, à lui de sentir le thérapeute qui convient à son énergie du moment! Ne lui en veuillez pas…

ALORS RAPPELEZ-VOUS VOTRE PREMIER MASSAGE ET ASSUREZ-VOUS D’ENCADRER VOTRE CLIENT ET  DE L’OBSERVER DANS SON NON-VERBAL POUR MIEUX SAISIR SA SENSIBILITÉ AUX CHOSES.

N’oubliez pas vous êtes un ambassadeur du bien-être… merci de contribuer à la santé de votre communauté. 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *