La première étape  est de comprendre la discrimination parfois subtile qui existe pour les thérapeutes hommes dans l’inconscient collectif de nos sociétés. 

À la base de ces croyances,  au lieu de faits véritables,  résident des perception; si certaines sont vraies la plupart sont fausses ou avec des à priori. Voici quelques une de ces perceptions discriminatoires envers les hommes: les hommes pensent constamment au sexe; les hommes ont un stimuli visuel plus important que les femmes, les hommes sont majoritairement les agresseurs dans les relations personnelles et les relations d’affaires; Les hommes n’ont pas la capacité d’être empathique; Les hommes n’éprouvent pas la compassion et le besoin de prendre soin  des autres; si un homme prend soin d’un autre homme les deux doivent être gay; si un homme touche un autre homme, cela est  un acte homosexuel. 

Combinez toutes ces perceptions au fait réel qui lui indique que statistiquement la majorité des abuseurs physiques de femmes et d’hommes sont des hommes alors vous percevez le début du défi qui s’annonce pour un massothérapeute dans la réussite de sa pratique..

Vous êtes un massothérapeute homme? La préparation est à la base de votre succès.  Préparez-vous à toute éventualité-incluant la compréhension de la stigmatisation à laquelle un thérapeute peut faire face; les actions à mettre en place pour limiter une telle discrimination, les ressources légales et les options à votre disposition lorsque vous faites face à de la discrimination au travail.

Comme le disait Fernando Pessoa  »espérer le meilleur et se préparer au pire: c’est la règle »

Comme pour plusieurs choses dans la vie pour vaincre ces obstacles le thérapeute doit être préparé. Alors préparez-vous à être irréprochable, pour ce faire voici quelques actions à poser.

Mettre l’accent sur ses compétences

Parfois ne pas être au courant de ces à priori sur les massothérapeutes masculins peut s’avérer être un avantage. Certains massothérapeutes  croient qu’ils ont eu de la chance que personne ne leur ai mentionné que le métier était plus compliqué  pour un homme. Cela leur a permis d’approcher la pratique en se fiant naturellement à leurs  compétences et à leur professionnalisme sans que leur approche soit biaisée par le fait qu’ils soient des hommes.  Plusieurs croient :que nous attirons ce sur quoi nous nous concentrons. Aussi il est inutile de se focaliser sur ce genre de préjugés.

Un trait commun à tous les thérapeutes hommes qui réussissent est l’attention qu’ils portent à leurs qualifications, à leur compétence et à leur professionnalisme. De constamment penser aux injustices découlant de la discrimination qui  peut entourer la pratique pour un homme, n’est jamais productif.  Les thérapeutes qui réussissent ont  d’autres priorité et d’autres préoccupations.

Plusieurs ont  été sensibilisés à la discrimination potentielle pour les hommes massothérapeutes par leurs formateurs et ont été encouragés à travailler plus fort et à accumuler plus de formation que leurs collègues femmes pour réussir. Sont-ils irrités quand ils voient la facilité pour les femmes d’avoir des clients? Si oui,  ils ne s’y attardent pas, leurs efforts sont tournés vers des solutions positives, ils aspirent à donner le meilleur soin possible sans jamais donner à une cliente une raison quelconque de douter de leur respect et de leur professionnalisme.

.

Choisir son Environnement

Il existe de nombreux marchés dans lesquels un massothérapeute masculin peut travailler. À l’origine il était plus fréquent de retrouver des hommes thérapeutes au sein d’équipes de sport que dans des spas, leur rôle thérapeutique étant perçu comme une fonction plus traditionnelle de l’homme qui répare, réhabilite et apporte des solutions. Cependant depuis 10 ans la popularité des massages en spa apporte une  dimension nouvelle à la pratique pour les massothérapeutes. Le massage spa a transformé le massage en solution bien-être et détente. Il appartient de nos jours aux massothérapeutes de choisir leur approche, d’ailleurs plusieurs conjuguent différentes approches dans leur pratique.

 Soyez professionnel

Tous les aspects de votre pratique doivent refléter votre professionnalisme. Ceci facilite l’abolition des préjugés et des risques de discrimination envers les massothérapeutes hommes.

Votre tenue vestimentaire et  votre présentation (vouvoiement, serrement de mains) permettent de définir des frontières virtuelles que votre patient va reconnaître aisément.

Le langage utilisé sur les réseaux sociaux et le web, ainsi que le  choix des véhicules et lieux publicitaires sont aussi à contrôler de près. Votre image doit toujours présenter un professionnalisme irréprochable. Rappelez-vous que toute opportunité de diffusion doit être analysée pour votre image.  De décider de passer des annonces sur craiglist.com par exemple, (même si votre annonce est professionnelle), ce site étant reconnu pour ses annonces non professionnelles à nature sexuelle, par association, de publier sur ce véhicule marketing pourrait s’avérer préjudiciable à votre crédibilité.

Une autre stratégie préventive est d’utiliser formulaires et prises de notes pour garantir vos actions auprès de vos clients. lors de l’évaluation du besoin du client avant le soin, avec le bilan de santé remplissez des notes détaillées des demandes du client. Soyez clair et spécifique sur les mouvements demandés par le client et les drapés utilisés pour certains mouvements et certaines zones. Faites signer votre client pour autorisation afin d’éviter tout malentendu et mésinterprétation qui pourraient porter préjudice à votre carrière.

 Dans le cas d’allégations de comportement inappropriés vos atouts sont  prévention, précision et documentation.

 La relation thérapeutique : une chose à prendre au sérieux

Comprendre les préjugés sous-jacents à la pratique est important mais aussi il ne faut pas oublier de bien jauger et guider  les motivations des étudiants en massothérapie.  Trop de thérapeutes encore quittent l’école  avec une compréhension minime de la complexité de la relation clients-massothérapeute. S’il est inutile de faire peur aux aspirants massothérapeutes, il est important de les sensibiliser sur l’impact qu’ils peuvent avoir sur autrui et la portée que leurs actions a sur  la crédibilité de toute la profession, d’où l’importance d’être passionné et habité par la massothérapie. L’évaluation des réels raisons qui poussent un étudiant vers la massothérapie devrait être à la base de toute formation. Comme pour toute pratique qui sous-tend une relation d’aide le massothérapeute doit être amené à la massothérapie pour les bonnes raisons. Il ne doit pas le faire pour des raisons simplement alimentaires, il doit être animé par la passion du métier! il ne doit pas chercher à combler un manque ou un vide; il existe une mince ligne entre  se sentir bien après avoir aidé quelqu’un et se nourrir de la gratitude qui survient lorsqu’on aide quelqu’un. Qu’arrive t-il si vous n’êtes pas en mesure d’aider l’autre?                                        

La discrimination au travail des recours possibles

Parfois les hommes massothérapeutes ne sont pas embauchés simplement parce qu’ils sont de sexe masculin. Parfois ils sont injustement renvoyés sur des allégations fausses de comportement inappropriés. Durant ces situations il est important de rappeler au thérapeute qu’il n’est pas seul. Il existe des lois qui protègent contre de telles discriminations. Il est important d’y avoir recours lorsque le cas est bien documenté et que le praticien a des preuves pour argumenter ces décisions qu’ils pensent biaisées par le fait qu’il soit un thérapeute masculin.

Ici, voici par exemple une situation qui pourrait conduire le thérapeute à croire qu’il est victime de discrimination: imaginez qu’un thérapeute est congédié après plus de 4 ans dans un spa car selon le Manager il ne fait pas assez de massage. Il n’a jamais été informé de plaintes à son endroit, a toujours respecté les règlements du spa. Aucune de ses collègues n’a été congédié pour baisse de rentabilité.  Le problème est que la réception ne proposent pas ses services et ne fait pas la promotion de ses qualités de thérapeutes car il est plus facile de recommander des femmes aux clients et clientes. Il pourrait alors avoir un cas de discrimination basé sur le fait qu’il est un homme s’il est en mesure de prouver cette manière de faire.    

Les discriminations à l’embauche sont plus dures à prouver car un employeur peut simplement mentionner que la personne engagée qui est une femme massothérapeute, avait plus de compétences. Cependant le fait qu’une  entreprise  montre un histoqrique  de thérapeutes engagés exclusivement de sexe féminin indique fort probablement un modèle d’embauche discriminatoire.

Croire en soi, un atout majeur!

Il y a eu et il y aura probablement encore des mauvaises situations, expériences et mauvais thérapeutes comme dans tout champs d’activité mais ces rares cas ne devraient pas entâcher toute une profession et décourager la vocation de milliers de thérapeutes .

Alors regardez l’avenir, car déjà en moins de 30 ans les mentalités ont évolué face aux massages, suivez les règles de conduite, d’éthique et de professionnalisme et surtout  la passion qui vous habite, c’est elle qui vous guidera vers le succès!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *