LE MARCHÉ DU BIEN-ÊTRE AUJOURD’HUI EN FRANCE

90 000 spas en France

En 2016, le marché du bien-être  était en croissance de 7% par rapport à 2015.  290 000 entreprises  exercent dans le secteur du bien-être (salons de coiffure, instituts de beauté…) et représentent une industrie de 37,5 milliards d’euros.

Les raisons de cet envol:

  1. Recherche d’équilibre dans un monde en mouvance accélérée
  2. Vieillissement de la population
  3. Stress social (crise économique, guerres, violences
  4. L’augmentation du pouvoir d’achat de certains ménages,
  5. La plus grande démocratisation des coûts de ce type de soins avec des instituts “low cost”, 
  6. La diversification des services proposés
  7. La tendance sociale qui impose ses nouveaux diktats de beauté et de santé

Quelques données intéressantes:

  • Les instituts dits traditionnels et les réseaux de cosmétiques/parfumerie représentent : 82% des établissements bien-être présents en France
  • Ces mêmes types d’établissements représentent à eux seuls : 84% des salariés du bien-être en France
  • 57% du Chiffre d’Affaires est généré par les instituts traditionnels
  • Le bien-être (massage, soins, etc.) est un secteur d’emploi extrêmement féminin avec plus de 98% de femmes

La fréquence

De plus en plus de ménages profitent d’une  prestation bien-être au moins une fois par mois. Ce qui était auparavant un luxe devient pratique courante, et les français ressentent des bienfaits  physiques et psychologiques grâce à ces services.Les “dépenses attribuées à son bien-être” autrefois réservées aux clients aisés sont aujourd’hui présentes dans la plupart des strates sociales. En 2017 il est courant de:

-se faire masser: Les habitudes des français face massage : seul 1 français sur 5 se fait souvent masser ou masser parfois. Tandis que l’on observe que tout de même beaucoup aspirent à se faire masser puisque 1 sur 2 exprime cette envie.

  • Avec 66 millions d’habitants en France, seuls 1 980 000 habitants se font masser souvent, soit 3% de la population et 47% sont des femmes

    Ce qui est intéressant c’est d’observer qui s sont les français qui se font masser, voici des résultats selon les catégories interrogées:

    • 24% des cadres français se font masser
    • 23% des femmes françaises se font masser
    • 23% de hauts revenus en France se font masser
    • 18% d’ouvriers français se font masser
    • 17% de gens à faibles revenus en France se font masser
    • 15% d’hommes français se font masser

– consulter un intervenant dans le domaine des médecines alternatives

– se faire épiler

-aller dans un institut de beauté

-aller dans un centre de spa et balnéothérapie

-aller chez le coiffeur

 

Bien-être en 2017: une diversification de la clientèle

Les femmes: autrefois les femmes dont la moyenne d’âge se situaient dans la trentaine représentaient la majorité des consommatrices de bien-être maintenant les plus jeunes et les plus âgées se tournent elles aussi vers ces soins.

Les hommes: souvent professionnels actifs soucieux de leur apparence, ils sont maintenant à la recherche de la jeunesse “éternelle”. Pour eux, la réussite professionnelle et sociale passe aussi par l’esthétique.

Les seniors:  les seniors eux aussi sont attirés par les bienfaits des soins pour le corps, et achètent des produits d’institut de beauté notamment les produits anti-rides. Cela représente 45% du chiffre d’affaires de ce secteur.

Consommation bien-être: 

L’industrie du bien-être cherche à attirer de nouveaux clients tout en faisant découvrir les nouvelles techniques de bien-être et des produits bons pour la santé conçus:

Pour être bien

Pour être beau

Pour évacuer l’accumulation de stress

Pour évacuer les tensions et contraintes

Pour se relaxer

 

 Un exemple le massage: on observe une diversité des lieux où les Français vont se faire masser, avec dans l’ordre :

  • 35% dans un Spa ou en thalassothérapie
  • 34% chez des masseurs kiné
  • 13% chez des ostéopathes
  • 10% chez leur esthéticienne
  • 10% en salon de massage (très surprenant !)
  • 5% en club de remise en forme
  • 2% chez leur médecin

La place des kinés reste de choix (34%) comparativement aux salons de massage (seulement 10%).

 

 Évolution 

  • L’engouement pour le  bien-être en France a provoqué le développement des prestations proposées aux clients par les entreprises.
  • Les spas une destination en soi.  Jusqu’alors rattachés aux hôtels de haut standing, les spas sont devenus des entités à part entière qui offrent des soins variés
  • Les hôtels offrent des week-end détentes ou des retraites
  • Les enseignes n’hésitent pas à “casser” leurs prix, allant parfois jusqu’à 50% de réduction 
  • L’arrivée de forfaits détentes ciblés sous la forme de séjour ou de cadeaux entre amies, seul ou en couple, pour les femmes, pour les hommes, pour les grands parents …
  • Les massages “santé” sont devenus des massages “détente”, à des  prix qui sont de plus en plus attrayants et à la portée de tous.
  • Dans les instituts, des cures sont proposées sur plusieurs séances, pour le corps, gommage, cellulite, perte de poids
  • Le bien-être s’offre en cadeau, via notamment des box ou des cartes cadeaux
  • Les services sont consultables en ligne et il est possible de connaître les différentes offres proposées par les centres de soins pour se décider.
  • Les  lieux sont plus “intimistes” avec des offres personnalisées, pour se détendre totalement.

Données tirées de: cette analyse datant du 24 décembre 2016, Auteur : Bordeaux Business

et de l’étude de Rue du Bien-être de 2013

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *