Article original de Massage Magazine ici

Selon une étude récente, les séances de massage myofascial d’une demi heure 2 fois par semaine pendant huit semaines ont entraîné des améliorations significatives  chez les femmes souffrant de douleur et de problèmes de mobilité des membres supérieurs après une chirurgie du cancer du sein.
L’étude, intitulée «Massage myofascial* pour douleurs chroniques et diminution de la mobilité des membres supérieurs après une chirurgie du cancer du sein», portait sur 21 femmes souffrant de douleurs ou d’une mobilité limitée du sein, du thorax ou des épaules 3 à 18 mois après la chirurgie pour cancer du sein.

*’La thérapie myofasciale est une technique thérapeutique d’intervention manuelle et profonde des tissus. La technique consiste à faire bouger les couches de tissus par rapport aux autres. Il s’agit d’une thérapie en profondeur, accompagnée ou non de mouvement actif où la personne qui reçoit le traitement est invitée à résister contre la pression effectuée. Elle comprend des pressions, des étirements et des tractions douces.’

Le traitement de type myofascial est fait en fonction de dégager la zone d’inconfort ainsi que toute la chaîne fasciale impliquée. Les muscles qui compensaient sont également relâchés. Le massage doit être confortable, mais fort. 

L’étude a été publiée à l’origine dans l’International Journal of Therapeutic Massage and Bodywork

Protocole utilisé pour cette étude
Les sujets de l’étude ont été assignés au hasard au groupe d’intervention ou au groupe témoin. Les membres du groupe d’intervention ont reçu deux séances de massage myofascial de 30 minutes par semaine pendant huit semaines, chacune d’elles étant axée sur la poitrine, le thorax et l’épaule du côté touché.

Les membres du groupe témoin ont reçu deux séances de massage suédois de relaxation de 30 minutes par semaine pendant huit semaines, et chaque séance a évité le sein, le thorax et l’épaule affectés.

Le protocole du massage myofascial a été « développé pour cette étude et comprenait diverses techniques visant à réduire la douleur, l’inflammation et la sensibilité des tissus tout en augmentant la mobilité en brisant les tissus cicatriciels », selon les auteurs de l’étude.

Mesures de résultats
Les principales mesures de résultats dans cette étude étaient la douleur et la mobilité. La douleur a été évaluée à l’aide du questionnaire sur la douleur de McGill et la mobilité a été mesurée à l’aide d’une enquête spécialement conçue pour les patientes ayant subi une chirurgie du sein. La qualité de vie était une mesure secondaire des résultats. Elle a été évaluée à l’aide de trois questions de l’enquête sur la santé ( forme abrégée du questionnaire). Ces questions portaient sur «les activités sociales, le sentiment de malaise et la santé en général».

Les évaluations de la douleur, de la mobilité et de la qualité de vie de chaque sujet ont eu lieu au début de l’étude – avant chaque séance de massage – et à nouveau après la fin de la période d’intervention de huit semaines. Les résultats de la recherche ont révélé une réduction significative de la douleur et des problèmes de mobilité auto-déclarées et une amélioration significative de la santé globale auto-déclarée chez les femmes ayant reçu un massage myofascial. Les sujets des deux groupes de massage ont signalé une diminution des sentiments de découragement.

Résultat de l’étude
«Nos résultats suggèrent que les femmes souffrant de douleur chronique ou de mobilité réduite devraient envisager un essai de massage myofascial», déclarent les auteurs de l’étude.

«Les médecins devraient recommander aux femmes souffrant de douleur persistante ou de problèmes de mobilité de se faire masser. Il est possible que le massage améliore l’efficacité des traitements traditionnels, tels que le traitement de la douleur et la thérapie physique, ou qu’il devienne une autre option de traitement pour les problèmes difficiles liés à l’épaule et à la paroi thoracique. « 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *